Réalité

De Quentin Dupieux
Avec Alain Chabat, Jonathan Lambert, Élodie Bouchez
France, Belgique - 2014
1h27
comédie
diffusion : 2015
S
P

Jason Tantra, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d'horreur. Bob Marshall, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48 heures pour trouver le meilleur gémissement de l'histoire du cinéma…

Critiques

  • Réalité résonne comme l’oeuvre la plus maîtrisée – et donc assez naturellement la plus accessible – de son auteur. En effet ici, point de temps mort, pour peu que l’on daigne prendre le wagon vers ce Grand 8 bossu, penché et branlant. « Quentin invente l’humour du troisième millénaire », nous disait Jonathan Lambert en interview, sourire aux lèvres. Rien n’est moins sûr, mais on ne peut qu’octroyer à Dupieux le souhait d’essayer des choses jamais vues jusqu’ici, et d’obtenir de nous un rire duquel on peine à trouver la cause. Oui, Réalité est une – très grande – comédie. www.cinematraque.com

  • On aurait tort de réduire les films de Quentin Dupieux a des potacheries hipsters. Derrière les pitchs impossibles qu'il traite avec un sérieux fou (un pneu tueur, un gourou kidnappeur de chien...) et les castings franco-américains improbables (de Marilyn Manson à Jonathan Lambert) se cache l'un des réalisateurs français les plus passionnants et imprévisibles. Les films de Dupieux partagent une esthétique commune (chez combien d'autres cinéastes français la moindre image est-elle aussi sublime ?) ainsi qu'une bizarrerie unique, qui pourraient faire passer l'homogénéité de son œuvre pour de la redondance. Ce serait pourtant injuste, car ce serait ne pas reconnaître la variété de registres abordés, juxtaposés, mixés. Comédie ? Fantastique ? Série B ? Expérimental ? Bien malin celui qui sera capable de ranger de tels ovnis dans une unique catégorie. Et dans cette filmographie jeune mais déjà folle, aux succès inégaux, Réalité s'impose comme la pièce la plus folle. Ce n'est pas peu dire. www.filmdeculte.com