La Zone d'intérêt

De Jonathan Glazer
Christian Friedel, Sandra Hüller, Johann Karthaus
Grand Prix (Cannes 2023) / Coup de cœur
U.S.A., Grande-Bretagne, Pologne - 2023
1h45
drame, historique
VOSTFR
diffusion : 2024
S
E
P

Le commandant d’Auschwitz, Rudolf Höss, et sa femme Hedwig s’efforcent de construire une vie de rêve pour leur famille dans une maison avec jardin à côté du camp.

Séance-discussion : la projection du jeudi 8 à 20h30 sera suivie d'une discussion en présence d'historiens enseignant à Sciences Po et de Sophie Leclercq, responsable pédagogique à Sciences Po Poitiers. Séance en partenariat avec Sciences Po - Campus de Poitiers.

Séance-spéciale : le lundi 19 à 21h, la séance sera proposée par les ambassadeur.rice.s du Dietrich. Au programme : présentation et échanges autour du film.

Critiques

  • Avec ses plans géométriques au scalpel, de lumière qu’on éteint, de couloirs et d’escaliers, de fenêtres, de portes qu’on ouvre et ferme, La Zone d’intérêt ressemble parfois étrangement au ballet domestique de Jeanne Dielman…, le chef-d’œuvre de Chantal Akerman. Même sens de « l’installation » plastique, même scénographie, même métacinéma. Avec une perspective tout autre ici, où les métaphores filées, où les cendres et reliques exhumées, sont reliées à un contexte historique précis, documenté, cartographié, topographié. L’expérience a ceci de vertigineux qu’elle enferme et ouvre à la fois sur un abîme d’obscurité. Télérama

  • C’est finalement l’œuvre perturbante signée Jonathan Glazer, adaptation du roman La zone d'intérêt de Martin Amis (publié en 2014) qui aura retenu l’attention du jury Fipresci en cette 76e édition du Festival de Cannes. Présenté en compétition et également récompensé du Grand Prix du jury, The Zone of Interest […] parvient à rappeler à chacun à quel point il est aisé d’être insensible et d’oublier progressivement l’horreur qui se déroule dans notre voisinage, mais reste invisible à nos yeux. […] Extensible peut-être à une part de l’Europe ou des Européens qui regardent les conflits syrien ou ukrainien avec indifférence, une fois le flot d’informations installé dans une sorte de routine, The Zone of Interest résonne aujourd’hui comme un avertissement, grondant et vrombissant, qui vous pénètre jusque dans ses dernières minutes. Abus de Ciné

Prochaines séances