La Haine

De Matthieu Kassovitz
Avec Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui
César du meilleur film, prix de la mise en scène à Cannes
France - 1995
1h35
drame
VF
diffusion : 1995
E
P

Abdel Ichah, seize ans est entre la vie et la mort, passé à tabac par un inspecteur de police lors d’un interrogatoire. Une émeute oppose les jeunes d’une cité HLM aux forces de l’ordre. Pour trois d’entre eux, ces heures vont marquer un tournant dans leur vie...

Critiques

  • La Haine a pour lui la force et l’énergie de porter le fer dans la plaie et, plus encore, de donner la parole à des personnages qui ne l’avaient guère prise jusqu’à présent, de faire le film à partir d’eux, avec eux, et de leur point de vue à eux. Cahiers du Cinéma

  • Plutôt qu’un éloge malsain de la vie en cité, l’objectif est de montrer que ces jeunes n’ont pas choisi de naître là et y survivent quand même en recréant leurs propres codes. Il serait en effet malhonnête de prêter au film la prétention d’offrir le reflet exact de la vie en banlieue, ce qui fut avancé comme critique par certains: d’abord parce que c’est tout ce que Kassovitz a voulu éviter, à une époque où l’appareil médiatique accumulait les clichés racistes et démagogiques sur les quartiers sensibles; ensuite parce que La Haine est et doit rester avant tout un grand film de cinéma. www.avoiralire.com

Prochaines séances