Belle

De Mamoru Hosoda
Sélection officielle (Cannes 2021)
Japon - 2021
2h02
animation
VOST
diffusion : 2021
S
P

Dans la vie réelle, Suzu est une adolescente complexée, coincée dans sa petite ville de montagne avec son père. Mais dans le monde virtuel de U, Suzu devient Belle, une icône musicale suivie par plus de 5 milliards de followers. Une double vie difficile pour la timide Suzu, qui va prendre une envolée inattendue lorsque Belle rencontre la Bête, une créature aussi fascinante qu’effrayante. S’engage alors un chassé-croisé virtuel entre Belle et la Bête, au terme duquel Suzu va découvrir qui elle est.

Critiques

  • Avec son déluge de couleurs et d’inventivité, le cinéaste […] use et abuse de tout ce que peut l’animation pour un spectacle à nul autre pareil. […] S’il n’ignore pas la violence des réseaux sociaux qui créent des idoles pour mieux les brûler, il y voit aussi la possibilité cathartique et créative qu’ils représentent. Visuellement déjà, en mettant en scène différents mondes, toujours plus beaux, aidés notamment par les équipes irlandaises de Cartoon Saloon, supervisées par Tomm Moore et Ross Stewart (Le peuple loup), le cinéaste rappelle l’espace d’invention que le web représente si l’on en accepte les règles. […] À travers une intrigue qui ne va pas du tout là où l’attend, il fait dialoguer le réel et le virtuel en permanence, l’un influençant constamment l’autre. Au bout du « conte », qui reprend les grandes lignes de La Belle et la Bête qu’il détourne ensuite, le cinéaste japonais nous entraîne dans une fable fantastique sur la quête de confiance en soi et la prise de conscience du monde qui nous entoure. Pour que chaque voix ait une chance d’être entendue. www.cinemateaser.com

  • Comme dans Summer Wars (mais cette fois-ci de façon bien plus aboutie), la relecture des enjeux humains et sociétaux se fait à la manière d’un combat mariant les schémas les plus ancestraux aux codes du jeu vidéo […]. Poser une mythologie à son spectateur, et faire en sorte que ce monde devienne le sien : voilà qui résume très bien le parti pris humaniste d’Hosoda. Et dans un monde actuel qui n’en finit plus de s’enfermer dans ses clivages individualistes ou ses schémas paranoïaques, le résultat a quasiment valeur d’élixir miracle. Peut-être est-ce là LE film qui nous rassemblera tous, qui sait… leschroniquesdecliffhanger.com

Prochaines séances