Psychomagie

Un art pour guérir

De Alejandro Jodorowsky
France - 2019
1h44
documentaire
VF / VOST
diffusion : 2019
P

Si chacun d’entre nous a un héritage génétique, il possède aussi un héritage psychologique qui se transmet de génération en génération. Alejandro Jodorowsky, cinéaste et artiste multidisciplinaire convaincu que l’art n’a de sens profond que s’il guérit et libère les consciences, a créé la Psychomagie. Au moyen d’actes théâtraux et poétiques s’adressant directement à l’inconscient, cette thérapie permet de libérer des blocages. Psychomagie, un art pour guérir est l’expérience artistique la plus complète sur l’évolution de l’oeuvre créative et thérapeutique d’Alejandro Jodorowsky.

Critiques

  • Entre cinéma, théâtre, bande dessinée, tarot et ésotérisme, Alejandro Jodorowsky invente une psychothérapie nouvelle qu’il expose dans un documentaire spectaculaire. […] Un homme s’émancipe du trauma d’un père abusif l’ayant conduit à une tentative de suicide, une femme se détache de la terreur d’avoir ses règles, un couple résout sa crise existentielle, Arthur H. se libère de son complexe par rapport à Jacques Higelin, son père… autant de cas exposés au cours de séances "psychomagiques", avec Jodorowsky ou un praticien anonyme. […] Une révélation sur une approche nouvelle de la psyché, où la parole se mue en actes pour se libérer des contingences sociétales et retrouver le contrôle de soi. Impressionnant. www.francetvinfo.fr

  • Ce documentaire est surprenant et continue à nous hanter longuement par son mélange de délicatesse (la position de Jodo), de courage et d’impudeur : celles et ceux qui recourant à la psychomagie racontent leurs traumas, face caméra, souvent en gros plans et ont également accepté qu’on filme l’acte guérisseur qui s’ensuit, qu’ils commenteront par la suite. Ça aurait pu être voyeuriste, gênant, c’est beau, touchant et nous renvoie à la fois à la complexité de l’humanité et à l’universalité de nos problèmes. En cela, Jodo est un sage et un mage. www.culturopoing.com

  • La psychomagie, c’est donner à la réalité le langage de l’inconscient. Ce langage n’investit pas forcément des mots, mais plutôt des corps et des actes. Plutôt que d’être rongée par un traumatisme, la personne va le sublimer, le mettre en scène, afin de s’en libérer, et pouvoir ainsi s’épanouir. « Chacun doit être guérisseur de soi-même », et cette guérison, selon Jodo, passe par l’art. Voilà pourquoi elle est sacrée. […] On voit souvent Jodorowsky à l’écran, et pourtant ce n’est pas un film sur lui. Il n’est qu’un guide pour les personnes qui viennent le consulter. Le metteur en scène amoureux de leur libération. C’est magnifique. www.lebleudumiroir.fr