I am not Madame Bovary

De Feng Xiaogang
Avec Fan Bingbing, Guo Tao, Da Peng
Meilleur film, Meilleure actrice (San Sebastian 2016)
Chine - 2016
2h18
comédie, drame
VOST
diffusion : 2017
P

En raison d'une loi chinoise surtaxant les couples mariés ayant un 2e logement, Li Xuelian et son mari Qin Yuhe simulent un divorce pour obtenir un second appartement. Six mois plus tard, Qin se marie à une autre femme. Abandonnée et bafouée, Li se lance dans une quête de justice qui va durer des années. Un portrait satirique de la Chine à travers le combat d’une femme déterminée à faire valoir ses droits.

Critiques

  • Feng Xioagang construit (...) intelligemment ses images avec une photographie sublime et des compositions qui font écho à la peinture chinoise pour montrer que cette vision enferme son héroïne alors qu’elle vit dans une certaine modernité. (...) La performance de Fan Bingbing vient apporter une autre dimension au film. Alors que c’est une idole glamour dans son pays, l’actrice se fond pleinement dans le rôle de cette paysanne qui prend alors l’aura d’une figure féministe contemporaine. eastasia.fr

  • Des idiots à la botte du système peuplent un scénario qui fait la part belle à la moquerie de ces fonctionnaires dans cet énorme pamphlet contre la bureaucratie chinoise. Mais vanter la finesse de l’écriture ne saurait souligner la maestria esthétique du film de Feng : même si l’on a droit qu’à une simple bulle de cette composition, chaque couleur, chaque détail du cadre contribue à l’établissement de ce tour de force visuel. Avec I am not Madame Bovary, Feng Xiaogang détourne l’habituel pamphlet politique du cinéma indépendant chinois : ici, la tragédie sanglante de Jia Zhangke laisse place à un conte hilarant et touchant. www.leblogducinema.com