The lobster

De Yorgos Lanthimos
Avec Colin Farrell, Rachel Weisz, John C. Reilly
Prix du jury, Queer Palm (Cannes 2015)
Grèce, Grande-Bretagne... - 2014
1h58
comédie, fantastique
VOST
diffusion : 2015
S
P

Dans un futur proche où être seul est interdit, tout célibataire est transféré à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, il (elle) est transformé(e) en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme rejoint dans les bois un groupe de résistants : les Solitaires.

COUP DE COEUR DIETRICH !

Critiques

  • The Lobster nous plonge dans un univers totalement décalé et absurde, où se côtoient dans un étrange mélange, drôlerie ubuesque et pression suffocante, non sans un succulent plaisir jubilatoire associé à une radicalité déconcertante. (…) Par le biais d’un univers froid et anxiogène, le cinéaste saisit avec une intelligence ludique, oscillant entre hilarité générale, surréalisme métaphorique et mélancolie émouvante, un fin portrait de l’angoisse du célibat à l’heure où notre monde actuel est quasiment régit par une forme de fascisme sentimental et de dictature du système de la vie à deux. Jusqu’au-boutiste et profondément timbré, avec le concours d’un Colin Farrell épatant en monsieur tout-le-monde bedonnant, le film de réalisateur grec nous pousse hors de nos habitudes d’un cinéma confortable et s’impose à la force d’un ton singulier et politiquement incorrect qui fait toute sa délicieuse originalité. mondocine.net

  • Avec The Lobster, le cinéaste grec pousse l’originalité de son sujet jusqu’au-boutisme tout en faisant preuve de maîtrise, suscitant le rire et l’émotion dans un monde où l’amour, le véritable, n’est plus qu’une rare denrée permise à ceux qui s’opposent à tous les diktats. Aussi mélancolique qu’effrayant, The Lobster est un film où l’on rit. On rit même énormément, mais sans pour autant que cet étrange sentiment de malaise nous quitte au cours du film. C’est à ça qu’on reconnaît la marque des grands films, de ceux qui bouleversent, bousculent et laissent une impression impérissable. Par son absurdité et son réalisme exacerbé, The Lobster en fait partie. www.cineseries-mag.fr