Femmes au bord de la crise de nerfs

De Pedro Almodóvar
Avec Carmen Maura, Antonio Banderas, Julieta Serrano
VERSION RESTAURÉE
Espagne - 1988
1h35
comédie
VOST
diffusion : 2019
P

Actrice de doublage, Pepa vient de se faire plaquer par son amant et partenaire, Iván. Elle met le feu à son lit, pile des somnifères dans le gaspacho et… coup de sonnette : le propre fils d’Iván et sa fiancée, Marisa, viennent visiter l’appartement. Coup de sonnette : Candela, une amie, débarque, affolée — son dernier béguin, un terroriste, doit faire sauter un avion, justement celui que va prendre Iván avec sa nouvelle maîtresse. Coup de sonnette : Lucía, la femme d’Iván, surgit avec un revolver.

Critiques

  • C’est avec Femmes au bord de la crise de nerfs […] que Pedro Almodóvar connait enfin son premier grand succès international et un début de reconnaissance critique. Celui qui passait encore pour un trublion potache de la movida malgré la beauté de films comme La Loi du désir ou Matador accède définitivement au statut de véritable auteur, et de grand cinéaste, capable de transcender un matériau en apparence trivial – parodie de soap opera ou de telenovela emportée par des interprètes hystériques – par la virtuosité de sa mise en scène. www.arte.tv

  • Le cinéaste espagnol adaptait-là un texte de Cocteau qu’il transformait en vaudeville halluciné, aux couleurs éclatantes, à l’humour zinzin. Sa petite bombe en surchauffe flirtait avec la folie furieuse. Bordélique, vivant, extravagant, hystéro, le film emmêlait les (grosses) ficelles du boulevard à base de quiproquos dingos et de parodie marteau pour mieux tout faire valser. www.premiere.fr

  • Un délicieux vaudeville hystérique qui permet au cinéaste d’affiner son goût pour les portraits féminins déjà esquissés dans ses films antérieurs et qui culmineront dans les deux décennies suivantes. www.avoir-alire.com