The Wicker man

De Robin Hardy
Avec Edward Woodward, Christopher Lee, Britt Ekland
Grande-Bretagne - 1972
1h34
drame, fantastique, horreur, thriller
VOST
diffusion : 2021
E
P

Le sergent Neil Howie est appelé à enquêter sur la disparition d’une jeune fille, Rowan Morrison, sur l’île écossaise reculée de Summerisle. Fervent chrétien, Howie est vite choqué par les mœurs très libres des habitants, pratiquants du paganisme celtique. À mesure qu’il se heurte au silence conspirateur des îliens et de leur seigneur, l’énigmatique Lord Summerisle, Howie en vient à soupçonner le pire.

COUP DE COEUR / VERSION 'FINAL CUT' RESTAURÉE

Le samedi 12 juin, double séance avec la version « final cut » de MIDSOMMAR, deux films aux ressemblances troublantes. En présence de Marc Olry de Lost Films, distributeur de The Wicker man , qui présentera les films et son travail de « chercheur de perles rares cinématographiques ». Pot et cadeaux offerts entre les deux séances !
1 FILM : TARIFS HABITUELS
2 FILMS : 11 € / 9 € / 7 € (ADHÉRENTS DIETRICH ET CARTE CULTURE)

*Attention, le pré-achat des places est réservé aux spectateurs qui viennent voir les 2 films. Pour celles et ceux qui souhaiteraient ne voir qu'un seul film, nous vous conseillons d'arriver au moins 1/4 d'heure en avance à la séance. Merci pour votre compréhension.*

Critiques

  • L’expression est étrange mais caractérise parfaitement The Wicker Man. Son statut d’OVNI culte mérité doit autant à ses qualités filmiques qu’à sa "légende" où se mêlent rumeurs et anecdotes étranges. […] Si un critique a pu le qualifier de "Citizen Kane des films d’horreur", The Wicker Man est un film minimaliste, davantage horrifique dans son ton que dans sa forme. C’est aussi une comédie musicale faussement bucolique, un conte cruel symbolique, un manifeste post-hippie et un cours de religions comparées. Oui, tout cela en même temps ! www.dvdclassik.com

  • The Wicker Man dégage une impression de naturalisme aussi remarquable que dérangeante. La mythologie païenne et ésotérique qu’ils représentent place la jouissance des corps au cœur de la vie des habitants de Summerisle. […] De toutes ces pratiques émane un sentiment flottant de liberté joyeuse, tordu par une sereine et angoissante folie. Celle-ci est d’autant plus passionnante qu’elle s’ignore elle-même, et qu’elle n’est présentée qu’en comparaison au puritanisme chaste et austère du héros. […] Au travers de son psychédélisme, cauchemardesque dans le mesure où il s’incarne dans une représentation réaliste des rites néo-païens, The Wicker Man est un film profondément déstabilisant, à la fois apaisé et hystérique, doux et violent, sensuel et grotesque. Un film « culte » au sens premier du terme. www.lebleudumiroir.fr