Song to song

De Terrence Malick
Avec Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender, Natalie Portman
USA - 2017
2h08
drame
VOST
diffusion : 2017
S
P

Une histoire d'amour moderne, sur la scène musicale d'Austin au Texas : deux couples – d'un côté Faye et le chanteur BV, et de l'autre un magnat de l'industrie musicale et une serveuse – voient leurs destins et leurs amours se mêler, alors que chacun cherche le succès dans cet univers rock'n'roll fait de séduction et de trahison.

Critiques

  • Avec Song to Song, [Malick] clôt ce qui ressemble désormais à une trilogie obsédée par la quête d’un amour rédempteur, en conflit avec les étendards clinquants d’un monde désespérément matérialiste. (…) L’opposition entre un peuple par essence terrien, sensible au sacré, et la tentation d’un ailleurs matériel présenté comme aussi désirable que destructeur de sens a toujours été une articulation essentielle de son dispositif allégorique. Elle en est désormais le cœur, l’objet d’une bataille première aux yeux du cinéaste, qui en rend ici compte. Plutôt que de traiter du vague à l’âme de riches artistes, Malick s’intéresse en réalité à la manière dont cet univers, de néons et de flash, a dévoré l’aspiration au bonheur de ses héros. www.ecranlarge.com

  • Ce qui apparaît comme une évidence à la sortie de la projection, à la fin de ce cycle expérimental qui avait été envisagé avec Tree of Life et qui rassemble A la merveille, Knight of Cups et ce dernier en trilogie, c’est que Terrence Malick s’adresse clairement aux extra-terrestres, pour leur donner envie de s’esbaudir et de pleurer sur le sort des pauvres mortels que nous sommes. (…) A travers ces personnages fluctuants las des joies éphémères du star-système et des appartements immenses mais vides (symbole du matérialisme qui emprisonne) comme tourneboulés par tant de questions métaphysiques (suis-je un artiste?), Malick parle évidemment de lui, tente de capter la beauté où elle se trouve avant qu’elle file entre les doigts. Il avait besoin d’aller au bout de cette quête artistique et mystique, superposant l’intime et l’immense, et on est heureux d’assister à cet aboutissement. www.chaosreigns.fr

Prochaines séances