Pig

De Michael Sarnoski
Avec Nicolas Cage, Alex Wolff, Adam Arkin
Sélection officielle (Deauville 2021)
USA - 2021
1h18
thriller
VOST
diffusion : 2021
S
P

Un chasseur de truffes vit en ermite dans la nature sauvage de l’Oregon, quand l’enlèvement de sa truie truffière le pousse à retourner vers la civilisation à Portland où il devra faire face aux démons de son passé.

 

PREMIER LONG-METRAGE

Critiques

  • Sombre et taciturne, Cage quitte sa tanière pour retrouver son cochon. Débute alors un étrange voyage vers la solitude et une morne douleur. telerama.fr

     

  • Un faux revenge movie qui cache en réalité un drame intime autour du deuil. […] Nicolas Cage livre là une performance impressionnante, dans une retenue remarquable. Le regard noir et la voix dure, il ne répond pas par les poings. Préférant même encaisser les coups, et se baladant avec du sang séché sur le visage. […] Pig parvient donc à toucher. Et ce en dépit d’une ambiance pesante qui plane tout au long du film. Le cinéaste surprend avec ce premier long-métrage, qui trouve toujours les mots justes et forts de sens. cineserie.com

  • Michael Sarnoski se lance dans un premier long-métrage aux thématiques personnelles avec assurance. Il met en place via un style déjà affirmé une ambiance de conte moderne et rustique ; le réalisateur ne fait jamais dans le clinquant, prend de la distance et assume un certain réalisme. Jusque dans sa direction d’acteurs : serait-il parvenu à « contenir » Nicolas Cage ? Une sorte de jeu avec le spectateur qui s’attend à ce que quelque chose dérape à tout moment se met en place. […] La véritable révélation du long métrage – plutôt que de découvrir qui est l’auteur du pignapping – est un scénario complexe. Sarnoski s’engage avec brio sur le terrain des relations humaines et familiales. La question du deuil, chère au réalisateur, occupe également une place centrale. Pig semble dédié à prouver que tout le monde mène un combat intérieur à sa manière. Pas seulement Robin/Nic Cage, l’ancien chef superstar-trappeur-clochard des bois-chasseur de truffes, mais bien chacun de ceux qu’il croise pendant quatre vingt douze minutes. lebleudumiroir.fr

Prochaines séances