Pig

De Mani Haghighi
Avec Hasan Ma'juni, Leila Hatami, Leili Rashidi
Amphore d’Or (Fifigrot 2018)
Iran - 2018
1h48
comédie
VOST
diffusion : 2018
P

Un mystérieux serial killer s’attaque aux cinéastes les plus adulés de Téhéran. Hasan Kasmai, un réalisateur iranien, est étrangement épargné. Censuré depuis des mois, lâché par son actrice fétiche, il est aussi la cible des réseaux sociaux. Vexé, au bord de la crise de nerfs, il veut comprendre à tout prix pourquoi le tueur ne s’en prend pas à lui et cherche, par tous les moyens, à attirer son attention.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Critiques

  • Pour son huitième long-métrage, le réalisateur livre un film comique, rythmé et franchement sympathique. Amoureux déçu, geignard à souhait, sa barbe hirsute et ses cheveux en bataille donnent à Hasan Kasmai des allures d’ours en peluche, un peu minable, certes, mais drôlement attachant. […] Pourtant, il serait faux de vouloir réduire Pig (Khook) à une comédie noire un peu dingue. Car, aussi amusant qu’il soit, c’est également un miroir distordant que nous présente Mani Haghighi, […] qui nous offre le reflet d’un monde où l’argent prime sur les idées, où les réseaux sociaux se substituent aux juges, où la valeur d’un individu se réduit au nombre de ses followers. leregardlibre.com

  • Hasan devrait craindre pour sa vie. À l’inverse, il devient obsédé par le fait de ne pas être pris pour cible. Ce postulat sinistre est le point de départ d’une farce ahurissante, du portrait d’un homme-enfant ravagé par son ego. La politique est ici en filigrane, au même titre que le rock and roll. Pig promène son protagoniste au fil des nuits de Téhéran, avec le regard désinvolte que d’autres, Sorrentino en tête, ont su poser sur les artistes égarés dans des fêtes incessantes et dans le culte de la superficialité. Film criminel et visionnaire, comédie fondamentalement noire, le long-métrage de Mani Haghighi fait figure d’œuvre proprement indéfinissable. www.bande-a-part.fr

  • Réelle comédie de situation, culottée dans ses dialogues parfois absurdes (le mère du réalisateur rassure celui-ci... le tueur viendra bien aussi pour lui, même s'il n'est pas en activité), Pig trouve aussi une résonance d'actualité assez impressionnante dans sa dénonciation des phénomènes de lynchage collectif via les réseaux sociaux. Une œuvre multiforme et moderne. www.abusdecine.com

Prochaines séances