Men

De Alex Garland
Jessie Buckley, Rory Kinnear, Paapa Essiedu
Sélection officielle Quinzaine des réalisateurs (Cannes 2022)
Royaume-Uni - 2022
1h40
drame, horreur
VOST
diffusion : 2022
S
P

Après avoir vécu un drame personnel, Harper décide de s’isoler dans la campagne anglaise, en espérant pouvoir s’y reconstruire. Mais une étrange présence dans les bois environnants semble la traquer. Ce qui n’est au départ qu’une crainte latente se transforme en cauchemar total, nourri par ses souvenirs et ses peurs les plus sombres.

Critiques

  • Chez Alex Garland, il est souvent question d’un lieu à explorer. D’un territoire à déchiffrer, qui permettra in fine de résoudre une énigme intime. […] Men est une fable sur la guérison et le retour à la vie, un écho aux préoccupations féministes de l’époque, un commentaire sur la masculinité toxique – question très contemporaine que l’auteur fond dans une atmosphère d’angoisse immémoriale, convoquant pour ce faire des mythes locaux, des symboles anciens de fertilité et de renaissance (L’Homme vert, La Sheela Na Gig...), et les codes de la folk horror. C’est un genre excessivement visité ces jours-ci (Midsommar, The Witch, The Third Day...) mais Garland parvient à en donner une vision très personnelle, extraordinairement investie, constamment surprenante, parfois très brutale, aussi brillante dans le registre de l’envoûtement que dans celui de la pure terreur. www.premiere.fr

  • C’est devenu une habitude, la Quinzaine se fait un devoir de garder dans son mix un créneau pour le fantastique et on se souvient de quelques exemples frappants, comme Bug (William Friedkin, 2005) ou Mandy (Panos Cosmatos, 2018). Cette année, Paolo Moretti [Note Dietrich : délégué général de la Quinzaine des réalisateurs] a tiré un excellent numéro avec Men d’Alex Garland. À première vue, le film rappelle un genre de thriller horrifique comme le cinéma anglais en a produit des dizaines dans les années 70, mais il est réalisé avec une conviction robuste et alimenté par une profusion régulière et apparemment inépuisable de bonnes idées. […] À coup sûr, le film restera dans les mémoires. www.chaosreign.fr

Prochaines séances