La petite bande

De Pierre Salvadori
Paul Belhoste, Mathys Clodion-Gines, Aymé Medeville
France - 2022
1h48
comédie
VF
diffusion : 2022
P

La petite bande, c’est Cat, Fouad, Antoine et Sami, quatre collégiens de 12 ans. Par fierté et provocation, ils s’embarquent dans un projet fou : faire sauter l’usine qui pollue leur rivière depuis des années. Mais dans le groupe fraîchement formé les désaccords sont fréquents et les votes à égalité paralysent constamment l’action. Pour se départager, ils décident alors de faire rentrer dans leur petite bande, Aimé, un gamin rejeté et solitaire. Aussi excités qu’affolés par l’ampleur de leur mission, les cinq complices vont apprendre à vivre et à se battre ensemble dans cette aventure drôle et incertaine qui va totalement les dépasser.

*COUP DE COEUR !*
*DÈS 10 ANS*

Critiques

  • Le réalisateur s’aventure pour la première fois sur le terrain du film pour enfants en racontant la cruauté de cet âge sans ne rien perdre du sens burlesque au cœur de son cinéma. […] On perçoit vite qu’il s’y sent comme un poisson dans l’eau. D’abord par sa manière de s’emparer de l’enfance, de ne pas la surplomber par un regard et des mots d’adultes qu’il placerait dans leurs bouches mais en embrassant et en prolongeant ce qui les constitue, à commencer par leur rapport instinctif à la défense de l’écologie. Ensuite en distillant dans ce récit l’une des thématiques centrales qui traverse son cinéma, de Cible émouvante à En liberté !, des Apprentis à… Comme elle respire : celle du mensonge. Parfait prolongement de son travail donc, La Petite bande n’a rien d’un film à l’eau de rose, la violence et la cruauté dont peuvent faire preuve les enfants composent ainsi un élément essentiel du récit, parfaitement contrebalancé par ce sens de l’absurde des situations qui rend les moments d’émotion jamais mièvres. Une parenthèse enchantée dans le parcours de Salvadori qui semble se régaler comme un gosse à diriger sa petite bande de jeunes comédiens débutants. www.premiere.fr

  • Une comédie buissonnière et piquante, intemporelle et moderne. En écrivant et filmant à hauteur d’enfant, il renouvelle son inspiration comique tout en restant fidèle à son goût pour les personnages « en quête », en déséquilibre, à travers lesquels il dit si bien la difficulté d’être soi, le courage qu’il faut pour tomber le masque. Une comédie populaire, au sens noble du terme, qui ne devrait pas tarder à devenir un classique du genre. Une rivière dans laquelle se rafraîchir au coeur de l’été et retrouver l’inépuisable tourbillon de l’enfance. www.lebleudumiroir.fr

  • La Petite Bande est un film réjouissant qui séduira tous les publics. À la fois classique récit d’aventures à hauteur d’enfants (cabanes, jumelles, kayak, vélo, amitié, amourettes délicates ou contenues, etc.), comédie divertissante riche en trouvailles (un scénario finement efficace écrit par le réalisateur et Benoît Graffin), décalque sous-jacent de l’univers des contes (avec la forteresse du méchant monstre pollueur prise d’assaut par les chevaliers) et film universel véhiculant toutes les valeurs positives naissant de la volonté d’être d’ensemble, sans oublier la double dimension écologique (la résistance aux dégradations industrielles et l’immersion dans une nature sauvage), le nouveau Pierre Salvadori est merveilleusement rafraîchissant, comme un simple désir d’être heureux. www.cineuropa.org