A scene at the sea

De Takeshi Kitano
Avec Kuroudo Maki, Hiroko Oshima, Sabu Kawahara
VERSION RESTAURÉE
Japon - 1991
1h40
animation
VOST
diffusion : 2018
E
P

Un jeune éboueur sourd-muet se prend d'une passion obsessionnelle pour le surf. Soutenu par le regard protecteur de sa fiancée, sourde-muette comme lui, le jeune homme progresse, d'apprentissages éprouvants en compétitions harassantes, jusqu'à ce que la mer les sépare...

La projection en avant-première du lundi 6 août à 21h sera précédée d'un pot convivial.

Critiques

  • Pas de yakusas ni de Beat Takeshi à l’écran, mais des plans solaires, le silence de la mer, les flux d’amour invisibles. Un chef-d’oeuvre retrouvé du génial Kitano. www.lesinrocks.com

  • Dans son monde de silence, Shigeru se prend de passion pour la mer, un autre monde de silence, et pour ses vagues. Pour l'approcher et la sentir, il rafistole une planche de surf et commence son long apprentissage. Le film est à l'image de ce personnage. Simple et direct, silencieux et langoureux. La musique de Joe Hisaishi est magnifique et sa bonne tenue était primordiale dans un film aussi peu bavard. Kitano laisse couler les plans comme les vagues, plus longtemps que ne le nécessiterait l'action. Sa caméra continue de filmer après le départ des protagonistes, pour enregistrer encore quelques sons, et peut-être aussi nous laisser voir le décor que les personnages nous avaient caché. www.cinemasie.com

  • Les amours contemplatifs de deux sourds-muets sous l’œil fasciné de Kitano. Une œuvre sensible […] qui n’en garde pas moins sa grande rigueur plastique. […] Nettement plus équilibré que son prédécesseur [Jugatsu], ce troisième film distille une mélancolie douceâtre, bercée par les premières compositions de Joe Hisaishi pour le réalisateur japonais. […] Ce film constitue une parenthèse étonnante dans sa carrière. A Scene at the Sea se ressent comme le souffle du vent marin : simple et fort, subtil et agréable. www.avoir-alire.com

Prochaines séances