L'incinérateur de cadavres

De Juraj Herz
Avec Rudolf Hrusinsky, Vlasta Chramostová, Jana Stehnova
Tchéchoslovaquie - 1968
1h40
conte, drame
VOST
diffusion : 2020
E
P

M. Kopfrkingl, un brave homme, exerce son métier d’incinérateur au crématorium de Prague avec un enthousiasme troublant, vantant la magnificence des âmes qui s’évaporent et se purifient. Alors que la Tchécoslovaquie est envahie par l’Allemagne, sa vision du monde va changer...

La séance du lundi 6 janvier à 21h sera précédée d’une présentation par Pierre Perrot, bénévole au Dietrich et et étudiant en Master Cinéma et théâtre contemporain à l’Université de Poitiers.

Critiques

  • Cette terrible fable antinazie décortique avec un mélange d'humour froid et de lucidité cruelle le processus conduisant un père de famille à embrasser, et même devancer, l'idéologie nazie. […] Mais au-delà de sa force politique, L'incinérateur de cadavres bouleverse par son écriture cinématographique en toute liberté, qui vient à chaque scène apporter visuellement un contrepoint à l'intrigue, ou au contraire appuyer la singularité fulgurante du propos. […] Cette mise en scène inventive et audacieuse, alliée à la beauté d'une image en noir et blanc quasi hypnotique, contribue à faire de L'incinérateur de cadavres une expérience sidérante, dont la singularité est toujours aussi étourdissante 50 ans après sa sortie. ecrannoir.fr

  • Tourné en 1968 en Tchécoslovaquie, mais vite censuré dans son pays d’origine, L’incinérateur de cadavres est une œuvre étonnante par sa liberté de ton, sa narration très moderne et son implacable noirceur. Il s’agit d’une œuvre visuellement splendide, tant par les décors, par l’utilisation de focales grand-angles et de plans distordus (d’où une impression de malaise ou de rêve éveillé), que par une image en noir et blanc de toute beauté, à laquelle la restauration de Malavida rend pleinement justice. […] Chef d’œuvre par la forme et le fond, L’incinérateur de cadavres est un film choc, à redécouvrir et à voir sûrement plusieurs fois, tant il est foisonnant et tant il résonne encore aujourd’hui d’une façon intemporelle et inquiétante. www.lebleudumiroir.fr

  • Un film aussi fascinant par sa forme, par la façon dont il joue de la grammaire cinématographique, qu’angoissant pour ce qu’il dit de la nature humaine et de la façon dont peut naître le mal, jusque dans des esprits faibles gangrenés par l’ambition, la peur de perdre son statut social. […] La cohabitation avec Koprkingl devient aussi difficile pour sa famille devenue un frein à sa carrière que pour le spectateur qui se retrouve face à ce que la nature humaine peut avoir de plus monstrueux. Ce traitement pour aussi frontal et éprouvant soit-il ne s’interdit pas de petites touches d’humour, soulignant le côté grotesque de ce petit théâtre de la bassesse et de la médiocrité humaine. […] La « modernité » et l’ambition de la mise en scène ajoutent au fait que l’Incinérateur de Cadavres, malgré ses 50 ans, ne paraît absolument pas daté et reste une oeuvre essentielle pour ouvrir les yeux sur la dangerosité des idéologies populistes. leschroniquesdecliffhanger.com

Prochaines séances