Hérédité

De Ari Aster
Avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff
USA - 2018
2h06
horreur
VOST
diffusion : 2018
E
P

Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

La séance du vendredi 13 à 21h sera précédée d'un pot (dès 20h30) !

TARIFS SOIRÉE DU 13/07 :
PLEIN TARIF 5,5 €
TOUS TARIFS RÉDUITS 4 €
ADHÉRENTS DIETRICH ET JOKER 3 €

Critiques

  • De cette trame initiale surexploitée (l’irruption du mal au sein du modèle familial), Ari Aster tire un brillant exercice de style qui ne va jamais où on l’attendait et contourne avec malice les codes du film d’horreur. Le cinéaste surdoué maîtrise son récit avec une précision glaciale (les plans et mouvements de caméra sont story-boardés au millimètre près) et un sens du rythme remarquable, qui prend à rebours toutes les ficelles du genre (ne vous attendez pas à un florilège de jump scares, le film diffuse sa peur, tranquillement, comme un doux venin). www.lesinrocks.com

  • Hérédité est rempli de surprises programmées, mais d’une certaine façon, c’est le sujet du film. Les personnages, comme les spectateurs, sont les pantins d’un cinéaste démiurge. On n’avait pas vu un auteur aussi assuré depuis longtemps. Sa détermination diabolique se manifeste dès le scénario, dont la précision renvoie aux tragédies classiques où chaque détail, même subliminal, appuie la notion de fatalité. […] Aster bouscule les standards hollywoodiens, il aime choquer, perturber le spectateur pour le faire réfléchir à la raison de son malaise. www.chaosreigns.fr

  • Quand les traumas paranoïaques de Polanski épousent l’habilité de la nouvelle garde du cinéma surnaturel, le résultat est épatant d’effroi et de maîtrise. Hérédité relève d’un cinéma monstrueux et déviant, de ceux font date. Terreur psychologique et graphique garantie. www.avoir-alire.com

Prochaines séances