Alice

De Jan Svankmajer
Avec Kristyna Kohoutova
Tchécoslovaquie, Grande-Bretagne, Allemagne de l'Ouest, Suisse - 1989
1h24
animation
VOST
diffusion :
E
P

Alice est dans sa chambre lors qu'un lapin empaillé revient à la vie et s'enfuit. La jeune fille décide de le suivre à travers le tiroir d'un bureau débouchant sur une caverne...

FÊTE DU CINÉMA D'ANIMATION

La Fête du cinéma d'animation est un événement national mis en place par l'AFCA. Pour cette 10e édition, nous avons choisi de faire la part belle à la japanimation et à la pratique amateur du cinéma d'animation avec le collectif Minestrone.



Chaque long-métrage d'animation sera accompagné d'un court réalisé par Minestrone, collectif de structures de Poitou-Charentes réunies par la volonté de mettre en valeur et de développer la pratique amateur du cinéma d'animation. Le champ d'intervention du collectif est la mise en place et l'encadrement d'ateliers, la valorisation des films réalisés dans ces ateliers et le soutien technique et humain aux jeunes réalisateurs. Vous pouvez trouver le détail de cette programmation sur minestroneateliers.wordpress.com



Le collectif Minestrone c'est : Le Carré Amelot à La Rochelle ; le CIBDI, l'EMCA (école des Métiers du Cinéma d'Animation), Okaou Animations et l'école d'arts plastiques à Angoulême ; le cinéma les 400 Coups à Châtellerault ; le cinéma Le Dietrich, la MJCAA (Passeurs d'images), l'association Nyktalop Mélodie et le Lieu multiple à Poitiers.

Critiques

  • "Cette très libre adaptation d'Alice au pays des merveilles est justement une merveille d'animation et de poésie. (...) Dans la Tchécoslovaquie de 1988, le meilleur moyen de passer la censure était de faire des films pour enfants. L'imagination débordante de Jan Svankmajer détruit allègrement les murs de la chambre qui enferment son héroïne - et ceux qui tentaient alors de brider son inspiration. "

    www.lexpress.fr

  • "Un peu plus de vingt ans après sa révélation au Festival d'Annecy, où il recevait le grand prix du jury en 1989, Alice, ou plutôt Quelque chose d'Alice dans sa traduction originale, libre interprétation de l'oeuvre de Lewis Carroll par Jan Svankmajer, ressort sur les écrans dans une version restaurée. Bricoleur de génie plébiscité par ses pairs... Milos Forman le résume en une équation aussi paradoxale qu'élogieuse : « Buñuel + Disney = Svankmajer ! »... et méconnu du grand public, Jan Svankmajer, touche-à-tout surréaliste à l'oeuvre protéiforme, mérite amplement cette reconnaissance. "

    www.critikat.com