Actualités

  • Pourquoi le Dietrich ne participe pas à l'opération "Printemps du cinéma"

    Publié le 13/03/2019

    En 1985, la FNCF (Fédération nationale des cinémas français) instaurait la Fête du cinéma. Le Dietrich y participe depuis le début, en proposant même aux spectateurs une sélection de films de l'année écoulée à tarif préférentiel.

    Puis ce fut au tour en 2000 du Printemps du cinéma, en 2004 de la Rentrée du cinéma et en 2013 l'opération "- de 14 ans = 4 €", toujours sans aucune compensation pour les salles. Mais là, nous avons dit "stop". Notre volonté a toujours été de pratiquer une politique tarifaire attractive et nous estimons que ces opérations décidées quasiment unilatéralement par la FNCF (et la BNP depuis 2004) servent surtout les intérêts des "gros" cinémas les plus commerciaux. Ceux-là mêmes qui pratiquent des tarifs exorbitants tout au long de l'année. La FNCF ferait mieux de se pencher sérieusement sur ce problème plutôt que de jeter ponctuellement de la poudre aux yeux des spectateurs.

    Nous rappelons que la participation à ces opérations promotionnelles n'est pas obligatoire ; nous avons donc décidé cette année encore de ne pas y participer. Le Printemps du cinéma, c'est toute l'année au Dietrich !